Tea Time : Les acteurs

Posté le Août 1, 2015 dans Dernièrement, Les Acteurs | 2 commentaires

Tea Time : Les acteurs

On vous a parlé de cinq femmes, certes, mais elles ont toutes des maris, et ceux-ci apparaîtront dans la série. Nous ne les verrons que très peu mais ils jouent un rôle assez important puisque de leur côté ils essaient d’innocenter, d’aider, de venir au secours de leurs chères femmes qu’ils aiment tant… Y arriveront-ils ? Rien n’est moins sûr…

Pour ne pas gâcher la surprise nous ne vous dirons pas à qui sont mariés ces hommes.

Tea Time : Les Acteurs

De gauche à droite (cliquez sur la photo pour agrandir)

 

Tea Time - Anael Rimsky-KorsakovAnaël Rimsky-Korsakoff :
Charles est certainement le plus sage, le plus calme et le plus cultivé des personnages masculins. C’est un observateur et un calculateur qui tire des conclusions rapides mais réfléchies sur les éléments qui l’entourent. Son charme et son élégance en font un personnage intellectuel et digne de confiance. Mais est-ce vraiment le cas ? …

Cet acteur, c’est Anaël Rimsky-Korsakoff, oui, le descendant du grand compositeur. Le talent est-il génétique ? En tous cas nous sommes en droit de nous poser la question… Acteur de profession, on a pu voir Anaël dans plusieurs productions ; des courts métrages primés en festival, sur le web à travers divers podcasts (Le Show Killer) et autres séries comme Damoclès, actuellement en production.

 

Tea Time - Wenceslas LifschutzWenceslas Lifschutz :
Amaury est le cadet, le jeune naïf qui tente de s’affirmer dans un monde d’hommes puissants et ayant sans cesse le contrôle sur ce qui se passe autour d’eux. Bien que discret, Amaury semble avoir déjà tracé le parcours de sa vie. Ambitieux et intelligent, il sait ce qu’il fait et où il va.

Wenceslas Lifschutz endosse ce rôle. Plusieurs fois réalisateur, il est avant tout comédien et s’est illustré dans de nombreuses pièces et courts-métrages. Après des études de cinéma, il se lance dans sa première production, Hypnos 600, qui est apparue à Cannes cette année. Il y forge son expérience et y trouve son style graphique très mélancolique et noir. Aujourd’hui c’est lui qui joue le chef d’orchestre de Tea Time, avec lequel il change d’époque mais conserve sa patte caractéristique.
Tea Time - Aymeric Raffin

Aymeric Raffin :
Hippolyte est le plus comique de ces hommes. Mais son humour, parfois noir, cache un manque d’assurance certain. Il évolue parmi des gens importants et a un peu de mal à s’adapter à ce monde dans lequel il ne semble pas avoir sa place. Mais son altruisme et son abnégation le pousse à enfreindre la loi, à prendre des risques pour le bien d’autrui. Il tente coûte que coûte de sauver celle qu’il aime, quitte à perdre sa place, à mettre sa carrière derrière lui…

Hippolyte c’est Aymeric Raffin, un bonhomme drôle et avenant. Il a surtout forgé son art de la scène sur les planches du théâtre, mais il n’est pas non plus à sa première apparition devant la caméra. Membre fondateur de La Maison d’Elliot et, par la suite, des Dragons Gradés, il joue dans plusieurs pièces en revêtant le costume d’un Freud cocaïnomane, dans les bottes d’un shérif décalé ou encore sous la bannière d’un président de la république pro-satanique. C’est son sens de l’improvisation et son talent de la verve qui donne à Aymeric son naturel scénique.

 

Tea Time - Patrick Lifschutz

Patrick Lifschutz :
Auguste, c’est le doyen. Un homme sûr de lui descendant d’une grande famille dont les racines doivent être respectées, un homme qui se sert de son autorité surjouée pour se faire respecter. Bien que dans une situation plutôt aisée il semble n’être que le témoin de sa vie et non pas l’acteur comme le voudrait sa stature.

Ce doyen c’est Patrick Lifschutz, un ancien magistrat qui occupe sa paisible retraite en participant à de nombreuses pièces théâtrales dans de multiples villes comme Aix en Provence et la Baule. Fort de ces expériences, c’est aussi et surtout sa voix puissante qui donne vie au personnage qu’il incarne. Il semble être né dans ce costume à queue de pie et donne l’impression de n’avoir jamais quitté cette situation d’homme puissant et cette figure autoritaire.

Share Button

2 Commentaires

  1. Tout est passé au peigne fin ! bravo !

    • Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *