La diffusion internet

Posté le Déc 2, 2015 dans Dernièrement, Le Making-Of de la série | 2 commentaires

La diffusion internet

Comme vous le savez tous, Tea Time a fait le choix d’un découpage épisodique pour une construction narrative d’une saison sérielle. Mais pas n’importe quel genre de série ; une web série. Intéressons-nous aujourd’hui aux raisons d’un tel choix. Parce qu’au fond c’est quoi la différence entre une série et une web-série ?

Le contenu audiovisuel web connait depuis quelques années un essor considérable. Il a été le terrain de jeu de nombreux podcasteurs mais aussi d’expérimentation de contenu audiovisuel et cinématographique initié par le collectif Frenchnerd (aujourd’hui Frenchball) au travers de « Le visiteur du futur » première web série SF à succès.

À travers cette création (et de nombreuses autres depuis) François Descraques a prouvé que raconter une histoire cinématographique ambitieuse était possible sans passer par les voix traditionnelles du cinéma et de la télévision française.

C’est ainsi qu’il y a moins d’une semaine, Raphaël Descraques (qui a dit que le cinéma est une histoire de famille ? ^^) a lancé, via le collectif Golden Moustache, un long métrage financé pour une diffusion internet : « Les Dissociés », rivalisant largement en terme de qualité avec les sorties cinéma Française.

Ce collectif a donc tout naturellement fait des émules un peu partout en France, favorisant l’émergence d’équipes voulant construire des fictions de qualité.

L’équipe de la web série Ulysse, réalisé par Nicolas Nedellec, propose ainsi régulièrement des événements autour de la conception d’une web série.

Par ailleurs, Lyon connait un essor de création internet depuis quelques temps en parallèle de Tea Time, dont en voici quelques représentants.

Ainsi Arnaud Mizzon, réalisateur et acteur des CDD est parvenue à vendre son concept de pastille humoristique à la télé.

Lydie Decat a créé Red Point, un concept de web série manga dont vous êtes le héros et dont les 3 premiers épisodes ont été diffusés à la Japan Touch.

Le collectif Directive Première, avec à sa tête Cyril-Mickaël Callejon, crée du contenu web (série, cout métrage, podcast) et organise les « Digital Producers » un lieu de rencontre et de discussion autour des nouveaux modes de production de contenus multimédia.

Le Show7 lance sa web série Red Disk, une course poursuite mêlée de mystère et d’humour.

Autant d’initiatives que nous autres porteurs de Tea Time avons découvert au fil des mois, et avec lesquelles nous avons liés des contacts et des amitiés. Chacun dans leur domaine, ils offrent une diversité au paysage fictionnelle Français que la télévision et le cinéma peinent à mettre en avant.

Finalement la différence principale entre les séries télévisées et les web-série c’est que cela touche un public non seulement différent et jeune, mais que cela contribue aussi à faire émerger de nouveaux talents ! Alors place aux plus ambitieux, allez voir ce dont on vous a parlé plus haut et surtout continuez à soutenir, même par un petit mot chaleureux, ces nombreux projets qui ne demande qu’à vous faire rêver…

Leurs pages facebook :

Frenchball : https://www.facebook.com/frenchball

Golden Moustache : https://www.facebook.com/GoldenMoustache

Ulysse : https://www.facebook.com/UlysseLaWebserie

Les CDD : https://www.facebook.com/lescdd

Red Point : https://www.facebook.com/redpointwebserie

Directive première : https://www.facebook.com/directivepremiere

Show7 : https://www.facebook.com/showsept

Share Button

2 Commentaires

  1. Hello !

    Sympa l’article ^^
    Il y a cependant de petites fautes par rapport au film « Les Dissociés ».
    Le film (qui n’est pas tout à fait le premier film financé pour internet) n’a pas été réalisé par François Descraques ni même par le collectif Frenchnerd. C’est réalisé par Raphaël Descraques (le petit frère) avec le collectif Golden Moustache (même si les membres de Frenchnerd ont participé au tournage) 😉

    • Merci beaucoup pour ce commentaire et pour cette petite correction qui a toute son importance ! Navré pour l’erreur, nous venons de rectifier le tir en rendant à César ce qui lui appartient !
      J’espère en tout cas que vous aurez l’occasion de voir notre web-série qui verra le jour dans quelques mois ! Nous, on ne se lasse pas des nouvelles créations qui apparaissent chaque jour sur le net !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *